Edgard Vincens participe à la régate de Saint-Malo avec un maître de chien guide !

À 20 ans, il devient le plus jeune coureur de l’histoire de la Solitaire du Figaro, une expérience hors du commun qui changera sa vie à jamais. Aujourd'hui ambassadeur des chiens guides, il participe à la régate de Saint-Malo avec un maître de chien guide d'aveugle ! 

 

 

S’engager pour les chiens guides d’aveugles

Edgard a souhaité reprendre la mer tout en défendant une cause. Son affection pour les animaux le pousse à se renseigner sur les chiens guides d’aveugles. Il nous explique son choix dans notre revue. C’est ainsi que le 14 septembre, il a invité des malvoyants de la région Aquitaine à faire une sortie en voilier sur le lac de Cazaux.

Le week-end dernier, lors de la régate « 40 Malouine », il est parti pour une course de 24h et a fini 5ème au classement. Le lendemain, il a pu naviguer en équipage en embarquant Alain, un maitre de chien guide d’aveugle, et ils ont tout deux fini en 6ème position.

 

 

 

 

« Ma course s’est très bien passée et Alain a adoré la navigation. Il est prêt à repartir avec moi. Il a barré le bateau de temps en temps et il était très à l’aise. Il nous a stupéfaits de par sa manière de se positionner sur le bateau afin de ressentir un maximum de sensation. Il a su sentir la direction du vent et les écarts de routes du bateau, on voit qu’il sait naviguer et qu’il a profité de cette journée à fond. Je suis très heureux aussi d’avoir partagé cette expérience avec lui et je pense le recontacter pour une prochaine expérience. »

 

Une passion depuis l’enfance

Dès l’âge de 8 ans, lors d’une sortie en mer avec son père, Edgard est piqué par le virus de la navigation. A 16 ans, il participe à sa première régate en Solitaire et 4 ans plus tard il devient le plus jeune coureur de l’histoire de la Solitaire du Figaro. Pourtant, l’année qui suit, la raison l’emporte sur la passion et il se remet aux études pour devenir négociateur en vin dans la région Aquitaine.  

C’était sans compter que quelques années plus tard, il reprendrait la mer pour ressentir à nouveau l’adrénaline, se pousser à aller toujours plus loin et vivre des expériences inoubliables. 

 

Des objectifs ambitieux

La prochaine étape ? La Régate de la solidarité organisée au profit de la Fédération Française des Associations de Chiens Guides. L’occasion de faire participer de personnes déficients visuelles, de porter haut les valeurs de solidarité et de générosité de notre cause et, pour Edgard, de trouver les financements pour la Route du Rhum dans 3 ans !