La vie du chien guide : Les premiers jours d’un futur chien guide

Vous vous êtes surement déjà demandé comment un chien devient un chien guide. Nous vous proposons de décortiquer, dans une série d’articles, les étapes de la vie d’un chien guide, de sa naissance jusqu’à sa retraite, en passant par son éducation. Dans ce premier sujet, découvrez les premiers jours de vie des chiots, de leur naissance jusqu’à leurs 3 mois et apprenez-en plus sur la sélection et l’élevage dans notre Réseau d’élevages français (REF).

 

Le Réseau d’élevages français : des chiens guides sélectionnés

Les chiots ne naissent pas chiens guides. C’est un travail minutieux, orchestré par le Réseau d’élevages français et qui commence bien avant leur naissance, avec les chiens reproducteurs. 

Le Réseau d’élevages français regroupe trois centres d’élevage dédiés aux chiens guides pour les personnes déficientes visuelles : le CESECAH, La Maison du Chiot de l’Association des Chiens Guides d’Aveugles de l’Ouest et le Centre Jacques-Bouniol de l’École de Chiens Guides de Paris. Le travail du REF s’articule sur la sélection de chiens reproducteurs et sur l’éveil et la socialisation des chiots. Ce sont chaque année plus de 400 chiots qui naissent au sein de ce Réseau d’élevages français.

Parce que les besoins et profils des futurs bénéficiaires de chiens guides sont tous singuliers, le Réseau d’élevages français propose différentes races reproductrices. Les races de chiens guides les plus communes sont le labrador, le golden retriever et le berger allemand.

« L’élevage du chien guide est un élevage spécifique parce que l’on veut la perfection dans tous les critères. La bonne base pour devenir un futur chien guide d’aveugle c’est une qualité au niveau de la santé. » - Anthony Morin, anciennement responsable de la reproduction au sein du CESECAH.

 

Les chiens reproducteurs

Le rôle des chiens reproducteurs chez les chiens guides d’aveugles est de donner naissance à des chiots ayant les aptitudes génétiques à devenir de futurs chiens guides. Pour avoir une vie équilibrée, en dehors des périodes de reproduction, les chiens reproducteurs sont placés dans des familles d’accueil bénévoles appelées familles d’élevage. La famille d’élevage accueille, à temps plein et jusqu’à sa retraite, une chienne reproductrice ou un chien reproducteur.

Témoignage de Martine

Martine, famille d’élevage pour des chiens reproducteurs depuis 1997. Un engagement qu’elle vit comme un enrichissement personnel.

« Notre rôle consiste principalement à en faire des chiens obéissants, sociables et bien dans leur tête, tout particulièrement les femelles, afin qu’elles soient sereines quand elles mettent bas. J’ai eu trois chiennes reproductrices. […] Cet engagement est riche à plein d’égards. Nous sommes amenés à rencontrer beaucoup de monde, notamment des personnes non-voyantes qui m’ont donné de sacrées leçons de vie. C’est un bénévolat très motivant et gratifiant. Quand j’étais encore en activité comme institutrice, j’amenais ma chienne dans ma classe pour partager mon engagement avec mes élèves. Nous sommes le premier maillon d’une belle chaine de solidarité. »

Retrouvez le témoignage de Martine, dans notre livre « Le chien guide, la prunelle de mes yeux ».

 

La sélection et l’élevage de chiots, futurs chiens reproducteurs

La sélection des chiots s’appuie sur les recommandations d’un conseil scientifique composé de directeurs techniques, vétérinaires, chercheurs, bénéficiaires de chiens guides... Le REF a mis en place des protocoles et standards de sélection. La génétique à toute son importance, elle représente 30 % de la sélection des chiots. Les centres d’élevage cherchent et sélectionnent des chiots avec des prédisposition au guidage à travers trois critères :

  • L’étude de la lignée

Pour garantir la probabilité d’obtenir un bon futur chien guide, une étude des lignées ascendantes et descendantes des chiens reproducteurs est réalisée. Cette étude se base sur les aptitudes, la santé et le comportement des chiens reproducteurs.

  • La santé

Les chiots peuvent être exposés à de nombreuses maladies. Le plus souvent, elles sont héréditaires, comme la dysplasie, une déformation de l’articulation de la hanche, du coude ou de l’épaule, ou encore des problèmes oculaires ou cardiaques, cancers, allergies... Les centres d’élevage prennent à cœur la santé et le bien-être du chien, le but étant qu’il reste en vie et en bonne forme le plus longtemps possible. Il est donc important de faire passer des examens de santé aux chiens reproducteurs pour dépister à temps toutes pathologies susceptibles d’être transmises aux futurs chiots.

  • Le comportement

La dimension comportementale du chien est un point essentiel. Pour que les chiots ne soient pas susceptibles de présenter des caractères comportementaux non recherchés et/ou de transmettre à leur descendance des maladies génétiques, les centres d’élevage récoltent des données permettant de déterminer le choix des accouplements. L’objectif est d’atténuer ou d’accentuer les caractéristiques du chien qui sont, pour certaines, d’ordre génétique. Les critères de sélection des chiots s’affinent avec le temps et les interactions avec le monde extérieur et des événements qu’ils sont amenés à vivre.

 

L’éveil des chiots

Après la naissance, il est temps pour les chiots de commencer à s’ouvrir au monde et à découvrir ce qui les entoure. Le travail d’éveil et de sociabilisation commence dès leur naissance et se poursuit jusqu’à l’âge de 2 mois environ. Pour se développer au mieux, les chiots reçoivent des stimulations sensorielles et affectives en fonction de leur âge, du degré d’éveil et de leur caractère. Les infrastructures et le personnel des centres d’élevage consacrent le temps nécessaire, ni trop peu ni trop pour éviter qu’ils soient sur-stimulés et développent des phobies.

Cette phase dans la vie du future chien guide est très importante car les chiots sont ensuite remis aux centres d’éducation des associations de chien guides fédérées en ayant déjà vécu diverses expériences sociales dans des conditions adaptées et optimales.

Les centres d’éducation doivent rapporter un suivi régulier et complet au centre d’élevage sur le comportement et la santé des chiots pour s’assurer que ces derniers correspondent aux attentes de leur futur rôle de chien guide. Les chiots sont ensuite en pré-éducation auprès de familles d’accueil bénévoles.