L’éducation des chiens guides : avant tout une affaire de plaisir

Date de l'événement : 
30 novembre 2018

Le devenir d’un chien guide se joue avant même sa naissance. Dans le ventre de sa mère, le chiot ressent déjà les caresses qui l’apaisent et contribuent à la construction de sa stabilité. C’est ensuite, l’interaction avec l’Homme qui est fondamentale pour son équilibre. Mais comment éduque-t-on un chien guide ? Eléments de réponses avec Bruno Montout, éducateur de chiens guides.

 

 

Peut-on dire que l’éducation du chien guide est basée sur une éducation positive ?

Indéniablement. La récompense est vraiment la base de l’apprentissage du futur chien guide. Elle peut prendre plusieurs formes : une croquette, une caresse, une détente, des félicitations… Tout est bon pour encourager le chien et renforcer sa confiance. Il a en effet été démontré que les récompenses de toutes sortes favorisent l’apprentissage et l’éducation, contrairement à la punition qui diminue les comportements.

 

Comment se passe l’éducation spécifique du chien guide ?

Après son passage en famille d’accueil, le chien intègre une école vers l’âge d’un an pour apprendre son futur métier avec le rythme suivant : la semaine à l’école et le week-end dans une famille d’accueil pour se reposer. L’éducation comporte plusieurs étapes et consiste en un renforcement de l’obéissance, du savoir-vivre et l’apprentissage du guidage. 50 ordres lui sont alors enseignés.

 

Un chien guide est-il un animal heureux ?

Un chien guide est bien plus heureux qu’un chien de compagnie laissé seul dans un jardin ou un appartement car il a le droit de se rendre dans tous les lieux publics avec son maître. Cet animal prend plaisir à collaborer et à l’aider lors de ses déplacements. Lorsqu’il guide, il est concentré à 100% dans sa tâche, il en va de la sécurité de son maître, mais dès lors qu’on lui enlève le harnais c’est un chien comme les autres, qui adore les moments de détente, qui sont essentiels à son bien-être.