Monsieur le président : la France a besoin de générosité !

Le projet de loi de finances 2020 menace grandement les associations. Alors qu'elles assistent depuis quelques années à un recul des aides de l'Etat à leur égard, elle tirent aujourd'hui la sonnette d'alarme.

 

Aujourd'hui, 118 associations et fondations appellent le Président de la République à renoncer à la réforme du gouvernement sur le mécénat d'entreprise.

 

Ensemble, les dons des particuliers et des entreprises représentent 7,5 milliards d'euros. Actuellement, les associations ne vivent que de la générosité du public qui leur permet de répondre à leurs besoins vitaux et sociaux non couverts par la puissance publique. Sans ces dons, les associations ne peuvent survivre. L'Etat, quand à lui, ne serait pas en capacité de compenser cette perte et de prendre en charge tout ces projets. 

Depuis deux ans, l'équilibre de ces organisations a été perturbé de façon importante suite aux conséquences de 4 réformes fiscales successives. Il est ainsi inimaginable qu'une 5ème réforme puisse être instaurée sans qu'elle affaiblisse encore davantage ces mêmes structures. 

Cette nouvelle réforme portant sur le mécénat des entreprises impose une baisse du taux de réduction d'impôt de 60% a 40% à partir d'un seuil de 2 millions d'euros de dons.

Cette réforme mets ainsi à risque 400 millions pour le financement de l'intérêt général. 

Ce nouveau coup, porté aux associations et fondation risque grandement de détériorer la place de la générosité dans le contrat social français. L'engagement citoyen et de cohésion social est indispensable au fonctionnement de notre société.

 

"Ne prenez pas le risque de casser le lien social que nous préservons et que vous n'aurez pas les moyens de reconstruire."